Taille du pénis : est-ce que ça compte vraiment ?

Pour la plupart des femmes sondées, la taille du pénis n’a le plus souvent pas d’importance capitale. Mais pour beaucoup d’hommes la taille du sexe est un complexe.  En effet, très nombreux  sont les hommes qui pensent que la taille de leur pénis influencera le plaisir de leur partenaire, et rêvent d’en avoir une plus grosse. Une idée que ne partagent de loin pas toutes les femmes.

Alors, la taille du pénis influence-t-elle véritablement le plaisir que ressent une femme pendant un rapport sexuel ? Certains pensent que oui, et d’autres pas du tout.

Pourquoi donc cette crainte persiste chez les hommes ? On va répondre à tout cela !

Quelle est la taille moyenne du pénis d’un français en 2021 ?

Comme nous avons pu le constater, le fameux complexe du petit pénis est bien plus répandu qu’on ne pourrait le penser. En effet, certaines études ont démontré qu’un homme sur deux s’inquiète de la taille de son pénis et pense que cela joue sur sa virilité.

Ce complexe nait dès l’adolescence, qui est une période pendant laquelle la comparaison est omniprésente.

Avant de vous inquiéter de la taille de votre organe, cherchez à en savoir plus sur la taille moyenne du sexe masculin !

Quelle est la taille moyenne du pénis au repos ?

La taille moyenne d’un sexe masculin au repos est de 9 cm et peut osciller généralement entre 7 et 11 cm.

Quelle est la taille moyenne du pénis en érection ?

La taille moyenne d’une verge en érection est de 15 cm et peut osciller généralement entre  9.5 cm et 17cm.

Quelle est la circonférence moyenne du pénis ?

On a tendance à l’oublier mais la circonférence du pénis compte également.

  • Elle est de 9,31 cm en moyenne au repos.
  • Elle est de 12,8 cm en moyenne lorsque l’homme bande.

Qu’en pensent les femmes ?

Pour les femmes, la taille moyenne qui rend attirant un zizi en érection commence à partir de 10 cm. Selon de nombreux sondages, c’est l’équilibre intégral du corps qui importe davantage plutôt que la taille de la verge en elle-même, même si dans l’inconscient général, avoir une grosse bite serait quelque chose de viril et améliorerait les performances du mâle lors de la relation sexuelle.

Les gros pénis : sources de panique chez la femme

La plupart des femmes se confient souvent à leur gynécologue, urologue, ou sexologue, et bon nombre d’entre elles s’inquiètent de la taille du pénis de leur homme.

Généralement, elles trouvent que leur partenaire a une trop grosse bite et elles appréhendent tout simplement d’avoir mal lors des rapports sexuels au lieu de jouir et d’éprouver du plaisir. Pour palier à cela, on recommande généralement de faire un maximum de préliminaires avant de commencer à faire l’amour, d’éviter des positions du kama-sutra ou la pénétration est très profonde, d’éviter les gorges profondes et la sodomie, et d’utiliser un lubrifiant vaginal en cas de douleurs lors de la pénétration.

Rassurez-vous messieurs, si vous n’avez pas le sex de Rocco Sifredi (22cm quand même !), car au final, très rares sont les femmes qui se plaignent du petit pénis de leur compagnon, excepté celles pour qui leur plaisir est réduit à cause de la taille de leur vagin un peu relâché (souvent suite à un accouchement). Beaucoup optent dans ce cas pour la musculation du périnée afin de corriger ce relâchement.

Si certaines ont construits leurs fantasmes uniquement sur les gros sexes, la plupart des femmes sont unanimes, il serait temps d’oublier un peu les standards déformés par l’industrie pornographique pour se concentrer sur l’objectif principal : l’intensité et le plaisir de ces moments de partage.

Quelles sont les zones de plaisir chez la femme ?

Beaucoup d’hommes pensent que la taille de leur pénis n’est pas suffisante pour atteindre facilement les zones érogènes de leur partenaire. Ne vous inquiétez pas ! Vous n’avez pas besoin de parcourir des kilomètres. Le clitoris, situé juste à l’entrée du vagin est une zone érogène. Mais ce n’est pas tout, le fameux point G est lui situé sur la partie antérieure du vagin à seulement environ 3 cm de profondeur.

Vous comprenez donc que les 2 zones les plus érogènes de la femme sont très accessible, même pour les pénis les moins grands.

Faut-il faire recours à la chirurgie pour augmenter la taille de son pénis ?

Si vous êtes vraiment très inquiet de la taille de votre pénis ou que vous avez un micro-pénis (<8cm en érection), vous pouvez consulter un chirurgien spécialisé dans l’agrandissement du pénis.

L’opération consistera à couper le ligament suspenseur du pénis qui le maintient au pubis.

Vous gagnerez certainement un ou deux centimètres de longueur après cette opération. Par contre, lorsqu’il sera en érection, le gland de votre pénis aura toujours tendance à pointer beaucoup plus vers le bas qu’avant l’intervention. Les études ont montré que peu d’hommes se montrent satisfaits du résultat.

Il existe également une autre intervention pour les hommes aux grands pénis, il s’agit de la lipoaspiration. Elle permet d’extraire une partie de graisse au niveau du pubis afin de réduire la taille du sexe.

Carte du monde de la taille des pénis

Scientifiquement parlant, qu’est-ce que ça donne ?

L’orgasme, il n’y a que ça de vrai ! De nombreux couples fondent l’équilibre de leur union sur le sexe. Selon elles une vie sexuelle épanouie permettrait d’établir un équilibre au sein du couple et apaiser les tensions. Et pourtant la taille du pénis est souvent un aspect qui est pris à la légère dans les relations sexuelles, et pourtant elle doit être adaptée à celle du vagin. C’est pour cette raison qu’il est important de trouver un partenaire qui s’adaptera à vos besoins et répondra à vos attentes.

Mais est ce que ce critère compte vraiment ? Enfin…est-il possible de sentir épanouie avec un partenaire qui a un pénis plus ou moins imposant que ce dont on a l’habitude ? On vous dit tout.

La taille du pénis, oui ça compte mais encore ?

En matière de relations sexuelles, les parties génitales de chacun des partenaires devraient s’emboiter aussi parfaitement que les pièces d’un puzzle. Si un homme estime avoir été gâté par la nature il devrait choisir sa partenaire en fonction de cela mais c’est bien évidemment impossible à savoir et très théorique.

En théorie : il serait préférable qu’il s’accouple avec une femme qui est doté d’un vagin dont la taille s’adapte parfaitement à celle de son organe génital. De cette manière, l’expérience sexuelle lors du coït n’en sera que meilleure, car chacun des partenaires se sentira bien à sa place.

Mais s’il est vrai que le vagin est élastique, et qu’il peut se modeler en fonction de la forme et la taille ce qu’on y introduit, la largeur quant à elle est limitée et la distance qui mène au col de l’utérus n’est pas aussi adaptable. Ainsi, s’accoupler avec un homme qui a un pénis large et long alors qu’on a le vagin court et étroit ne sera pas forcément un choix judicieux scientifiquement parlant. L’expérience partagée par ce couple non sexuellement homogène ne sera pas vraiment agréable pour l’un comme pour l’autre.

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on estime qu’avoir un pénis plus grand n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux en terme de plaisir sexuel.

Mais contrairement aux stars des films érotiques qui sont certainement sélectionnées en fonction de leur chibre, il est préférable dans la vie courante d’avoir un pénis moyen (normal) car il n‘existe pas énormément de femmes profondes et larges.

En quoi est-ce la taille du pénis compte réellement ?

La taille du pénis est un facteur qui affecte la qualité des relations sexuelles. S’il est vrai que les organes génitaux sont pas identiques aussi bien chez les hommes que chez les femmes, les rapports sexuelles peuvent très vite devenir inconfortables si les organes des deux partenaires ne sont pas appariés.

Dans la plupart des cas, les personnes qui se plaignent d’une expérience sexuelle désagréable sont celles qui se sont accouplées avec un partenaire qui ne leur est pas adapté biologiquement.

Bien souvent, de telles situations peuvent pousser ces personnes à douter d’elles et à croire qu’elles ne sont pas compétentes en matière de sexualité. Et pourtant tout est question de compatibilité. Mais quand il s’agit d’amour la raison n’a souvent pas son mot à dire.

C’est pour cette raison qu’il existe quelques petites astuces qui peuvent servir à rendre les rapports sexuels plus agréables, et cela marche même quand les organes génitaux ne sont pas complètement appariés.

Lorsque la femme est en état d’excitation son vagin se dilate automatiquement. Augmenter sa libido via une bonne stimulation : par des caresses (voir de la masturbation), des baisers, des attouchements ne feront qu’augmenter son excitation et la production de lubrifiant naturel. Ainsi quand viendra le moment de la pénétration, elle sera prête. De même, le choix des positions compte également comme nous l’avons vu précédemment.

Ne ratez surtout pas ces techniques de drague :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *